Cher·e·s Membres,

A contrecoeur, nous sommes dans l’obligation d’annuler toutes les réservations déjà faites pour les départs de la semaine prochaine et de recommencer le processus à zéro.

En effet, l’Arrêter ministériel (définitif) décrivant la reprise des activités sportives a été publié hier soir et rajoute une condition qui n’était initialement pas prévue: http://www.droitbelge.be/news_detail.asp?id=1013

30 AVRIL 2020. – Arrêté ministériel modifiant l’arrêté ministériel du 23 mars 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19

Art. 5 … “…sont autorisées : les promenades et les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques, seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne…”.

Etant donné que le logiciel de réservation i-golf n’est pas prévu pour tenir compte de cette contrainte, nous devons opter pour un système de réservation qui la respecte automatiquement. Dès lors, nos modalités d’inscription seront remplacées par les suivantes:

  1. Les flights sont constitués de 2 joueurs maximum.
  2. Un maximum de 2 départs par personne et par semaine (lundi au dimanche) sont autorisés.
  3. Par ailleurs: le nombre de partenaires de jeu est limité à deux au maximum et ceux-ci ne peuvent pas changer au cour du temps. Voir exemple en fin de texte(*).

Les inscriptions à ces conditions seront ouvertes ce samedi 2 mai à 12H00 dans i-golf.

Nous sommes désolés de ce changement de dernière minute mais consolons-nous en pensant aux bons moments que nous passerons sur le terrain la semaine prochaine !

Très cordialement,

La Commission Sportive.

(*) Explication du point 3. Si Françoise joue avec Bernard lors de sa première partie et avec Christian lors de sa deuxième partie, elle devra alors toujours jouer avec Bernard ou Christian lors des parties suivantes. Elle ne pourra pas jouer avec une autre personne tant que la loi sera prolongée aux mêmes conditions.